Feuille de café, la nouvelle tendance du thé !

Divers

Publié par Arnela le 5 mars 2021
Partager

Feuille de café, oui, vous avez bien compris. Cette plante est utilisée pour faire du the. Attention, il ne s’agit pas d’un café ! En effet, faire du café demande le traitement et torréfaction des cerises de café, tandis que les feuilles de l’arbre à café sont utilisées comme telles et n’offrent pas les mêmes avantages et vertus que l’infusion du grain. Saviez-vous que les feuilles du caféier étaient traitées comme le thé oolong ? C’est ainsi que cette plante devient l’une des préférées, aussi bien des producteurs que des consommateurs. Alors, que faut-il savoir et retenir sur cette méthode d’infusion très tendance ? Nous vous révélons tout, de la culture à la tasse en passant par l’avenir des saisonniers qui est entre les mains de cette passion du thé. Prêt à découvrir une infusion pas comme les autres ? Nous vous en disons un petit peu plus ci-dessous…

Feuille de café, on en raffole !

La feuille de café a un goût délicieux qui est accompagnée d’une touche gourmande et harmonieuse couverte par un effet terreux. Saviez-vous que la feuille de café contenait que très légèrement de caféine, contrairement à l’infusion des grains torréfiés ? Elle est riche en antioxydants, tout comme le thé, une façon de booster son métabolisme ! La plante du café est infusée à l’identique du thé. Nous rappelons que son infusion ne ressemble en rien à du café filtre ou du café léger: on est complètement dans l’univers du thé. Cette méthode d’infusion est similaire à la pomme par exemple: ce fruit se mange cru, cuit, ou infusé lorsqu’on cherche des arômes fruités. Très peu connue en Europe, la feuille de l’arbre à café fait de plus en plus parler d’elle à travers les continents. Curieux ? Découvrez en quoi cette méthode d’infusion change radicalement l’industrie du café et du thé au sein des plantations.

La feuille de café, une nouvelle culture qui rassure

La feuille de café est une nouvelle culture qui rassure autant les producteurs que les saisonniers dont le café est le métier, la passion. Non seulement il s’agit d’une nouvelle méthode d’infusion extrêmement délicieuse et particulière, mais aussi, la culture du thé en café permet de favoriser une stabilité sur les plantations. Le réchauffement climatique complique la situation caféière, qui oblige les producteurs à trouver des solutions drastiques pour éviter une dégradation de la quantité et qualité. Le café se cueille durant 4 mois au plus dans les fermes, ce qui représente 4 mois au maximum de travail pour les saisonniers. Le reste de l’année, ces derniers trouvent d’autres métiers dans les villes, ce qui n’est pas toujours simple. La culture du café permet de booster toutes les économies du monde, mais le travail n’est présent que sur un tiers de l’année.

Une nouvelle culture pour les producteurs et saisonniers

Tandis que le café en cerises ne peut se récolter qu’une fois par année durant 3 à 4 mois, les feuilles de café, elles, peuvent se récolter tout au long de l’année, car l’arbre à café ne produit que des feuilles avant d’offrir ses belles cerises. Cultiver la feuille du café permet au producteur d’acquérir de nouvelles connaissances et un nouveau marché. Pour les saisonniers, cela stabilise leur métier qui dure sur l’année, de manière durable. Ainsi, une nouvelle industrie du thé au café se met en place.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *