Bon à savoir : la torréfaction du café

Conseils d'experts

La torréfaction, aussi importante que la qualité des cafés. Les moindres actions doivent être réalisées avec précision!

Publié par Arnela le 26 août 2019
Partager

Savoir choisir, savoir torréfier ! Bon à savoir : la torréfaction et toutes les informations à connaître sur celle-ci pour être un vrai professionnel du café.

Que faut-il retenir en tout premier ? Il faut souligner l’importance de la torréfaction du café qui n’est pas moindre.

Savoir choisir des Grands Crus, c’est comme choisir de bons légumes frais pour concocter sa soupe. Si les légumes subissent des températures différentes, des lieux secs puis humides, un stockage plus long que prévu, cela rend vos aliments peu comestibles. Pour le café ? Il s’agit plus ou moins du même principe. Il s’agit, en premier lieu, d’un produit comestible, et doit donc être sélectionné de manière qualitative, fraîche et traçable tout comme vos tomates, oignons et pommes de terre.

Savoir choisir son café ? Bien que la qualité des cafés soit cruciale et en joue beaucoup dans le goût, c’est à l’étape de la torréfaction que tout cela va se jouer. Cuire vos légumes à la vapeur ou au four demande maîtrise et précision. Pour la torréfaction de cafés spéciaux, il s’agit du même procédé. C’est l’une des étapes les plus importantes qui dure en moyenne entre 12 et 15 minutes selon la variété menant aussi vos grains de café à une température au tambour de 220°C qui les refroidit lorsque le processus est terminé. Les grains connaissant différents degrés dans les acides et les sucres finissent par développer près de 1’000 arômes différents, sans que vous vous en rendiez compte.

Comment cela se passe-t-il ? Que faut-il retenir de la torréfaction avec de mots simples ?

Parlons simple. Utilisons de mots légers pour vous aider à comprendre la cuisson de vos grains de café. Bien que vous ne reconnaissiez pas les arômes, non visibles, à l’œil nu, d’autres aspects de la torréfaction sont visibles. D’ailleurs, c’est surtout à l’œil que la cuisson va se jouer pour les grains de café. Que voyons-nous à l’œil nu durant le processus ?

Savoir et connaître la métamorphose du café : Les grains de café gagnent en volume et gonflent. Ils passent de la couleur verte à la couleur brune. L’humidité contenue s’évapore passant ainsi de 10% à environ 1% en perdant également 20% de poids.

Et vous, avez-vous déjà torréfié du café ? Connaissiez-vous le processus complet ?


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *