La café est-il bon ou mauvais pour la santé ?

Divers

Le café est la deuxième boisson la plus consommée après l'eau. Mais quel est son effet sur notre organisme ? est-il bon ou mauvais ? je vous laisse le découvrir !

Publié par Elea le 11 septembre 2018
Partager

A ce jour, 255 kilos de café sont consommés chaque seconde à travers le monde. Il est donc important de savoir si notre nectar noir préféré est bon ou mauvais pour notre santé. Pour cela, nous allons par cet article, essayer de répondre à cette question qui nous taraude tous.

Dans cet article, je vais vous exposer plusieurs effets, positifs ou négatifs, auxquels nous sommes exposés lorsque nous buvons du café.

 

Tout d’abord parlons de l’effet de sa stimulation sur notre organisme.

Il est bien connu que le café est considéré comme étant un excitant de par la caféine qu’il contient. Il intervient sur le système nerveux, plus particulièrement au niveau des récepteurs de l’adénosine. C’est un neurotransmetteur qui agit comme un « signal de fatigue », plus on reste éveillé longtemps, plus l’adénosine s’accumule, nous ressentons alors le besoin de dormir. C’est là que notre cher café entre en jeu. Il empêche l’adénosine de jouer son rôle en nous stimulant ce qui peut être positif ! Par exemple, des expériences ont démontré que certaines personnes qui buvaient du café récupéraient quatre jours plus vite lors du décalage horaire.

Le café a aussi un effet sur nos hormones comme le cortisol ou encore l’insuline.

Évidemment, les effets peuvent varier selon la quantité ingurgitée. Penchons-nous sur l’hormone de cortisol. C’est l’hormone du stress qui a tendance à augmenter lors de notre consommation de café. Mais pas de panique ! Si le café est bu entre 6h00 et 10h00 du matin vous ne devriez pas voir de changement puisque ce sont les 2h où notre organisme produit le plus de cortisol. Par contre, si vous prenez un café après 14h00 il y a plus de risques de se sentir stressé, ce qui peut engendrer aussi des problèmes de sommeil.

Je vais peut-être vous apprendre aussi que le café, la caféine a un effet sur notre tension et notre respiration ! Mais lequel ?

La caféine opère sur la contraction des muscles. Habituellement, nos vaisseaux sanguins ont tendance à se contracter ce qui entraîne une hypertension artérielle. Mais lorsque nous buvons notre belle boisson les muscles des poumons sont amenés à se dilater ce qui favorise la respiration ! Prenons une course de vélos de 40 km par exemple. Une dose modérée de café fait gagner 55 à 84 secondes ! Pas mal non ?

Parlons à présent de son effet sur notre digestion.

La caféine encourage la sécrétion d’acides dans l’estomac. Cela peut provoquer des irritations gastriques (les personnes souffrant d’ulcère à l’estomac sont alors plus exposé à ce risque). Cependant, il active aussi la contraction de l’intestin ce qui facilite la digestion, d’où sa consommation fréquente en fin de repas.

Il y a aussi des études qui démontrent que le café est bon pour la cognition. Mais la cognition qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement, l’ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance et mettent en jeu la mémoire, le langage, le raisonnement, l’apprentissage etc. La caféine augmente alors de manière significative les facultés cognitives et la mémoire chez certains individus. Une étude en particulier prouve qu’une amélioration de ces facultés chez les femmes âgées au-dessus de 80 ans qui ont consommé du café régulièrement tout au long de leur vie !

Bon après toutes ces différentes affirmations ou études sur les effets de cette fameuse boisson, pouvons-nous en déduire que le café est bon ou mauvais pour notre santé ? Et bien à mon sens, je ne pense pas.

Je serais plutôt du même avis que le Pr. Ahmed El-Sohemy, professeur au département des sciences nutritionnelles de Toronto qui nous dit que : « Nous ne sommes pas tous égaux face à la caféine »

En effet, il démontre dans une de ces études que son effet qu’il soit bon ou mauvais varie selon les individus. Cela est dût à la transformation du café dans notre corps grâce à une enzyme spécifique. Elle peut prendre plusieurs formes, deux pour être précis et tout ça en fonction de notre profil génétique. Cette enzyme provoque deux effets bien distincts : le premier, elle permet une dégradation plus rapide du café dans notre organisme. Les personnes qui ont la chance d’avoir cet effet voient leur risque d’infarctus diminuer de 22%. Pour le deuxième, c’est le contraire, la dégradation du café se fait plus lentement. Ce qui multiplie le risque d’infarctus de 1.35%.

Prenons par exemple, une personne fumeuse en surpoids, qui souffre de cholestérol. Le café connu pour son effet stimulant sur le corps en augmentant le rythme cardiaque peut avoir un effet nocif en augmentant les risques d’accidents cardiovasculaires. A contrario, une personne, en « bonne santé » se verra moins exposée à ce facteur de risque.

En conclusion, le café est la deuxième boisson la plus consommée au monde après l’eau, d’où les nombreuses études sur le sujet. Je vous ai exposé une bonne partit de ces effets bon ou mauvais sur notre boisson favorite. Je vous laisse alors le soin et la liberté de vous faire votre propre idée à savoir le café est-il bon pour MA santé.

 

 

Audrey Robert

 

 

 

 



Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *