Le café de spécialité expliqué en quelques mots

Actualité café

Le café de spécialité expliqué en quelques mots pour vous aider à comprendre de quoi nous parlons.

Publié par Arnela le 11 juin 2019
Partager

Le café de spécialité est expliqué comme le vin. Il est classé dans les Grands Crus. Il y a deux types de cafés : le café classique et le café de spécialité, mais rien n’enlève la qualité du classique. Le café appelé de spécialité doit respecter les plus grands critères pour être classé dans ce niveau de spécialité. Toute la chaîne de production est passée au crible et est contrôlée de la plantation à la vente. Le Grand Cru de café doit obtenir un score minimal de 80 pour être considéré comme tel.

On parle tout d’abord de la provenance, de l’origine

Un Grand Cru de spécialité doit être immédiatement reconnu par son origine. Selon les continents et les pays, les caractéristiques du café varient. Les spécificités doivent se ressentir à chaque café. Il doit être traçable à 100% dès sa récolte. Le consommateur doit ressentir le terroir de provenance et doit comprendre l’état de la plantation du producteur. Le café sera planté dans des zones propices au café de spécialité. Par exemple, il ne peut pas encore être planté en Europe en raison des conditions climatiques. En effet, le café de spécialité doit être planté dans des zones spécialisées avec des chaleurs constantes, composées de pluies selon les endroits.

L’altitude de production

Les cafés de spécialité, pour être appelés comme tels, doivent être produits à un minimum de 1’200 mètres d’altitude selon les pays. En effet, en très haute altitude, il y a moins d’oxygène pour le café. Cela lui donne des difficultés à pousser, mais ce n’est pas négatif : une pousse plus lente favorise la densité du grain de café, ce qui apporte plus de goût au café et une meilleure complexité. Plus nous sommes en haute altitude, plus devient compliqué l’acquisitions de machines. Certains pays utilisent des machines à récolte pour un meilleur rendement. Les cafés de spécialité sont récoltés manuellement pour une sélection parfaite. Cela permet non seulement d’obtenir les grains mûrs, mais permet de favoriser un meilleur état de l’environnement. Les machines à récolte détruisent les arbres jusqu’à la racine, dont nuisent à notre environnement. En procédant manuellement et qualitativement, les arbres sont conservés pour les prochaines récoltes.

Le traitement du café

Les cerises sont en effet récoltés par les saisonniers sur place. L’étape suivante consiste à déposer les cerises de café dans l’eau pour un dépulpage. Si nous souhaitons obtenir un café nature, les cerises reposeront entières au soleil. Pour les autres traitements, le lavage à l’eau est nécessaire afin de retirer la peau, le pulpe et le parche. Plus d’informations sur les traitements du café ici.

La cuisson des grains de café, la torréfaction

Cuire un café de spécialité est considéré comme de l’art. C’est comme le travail d’un vigneron, qui prépare son vin avant la distribution. On veut que tout soit parfait. Lorsqu’un nouveau café de spécialité fait son entrée chez un torréfacteur, il doit jouer sur différentes couleurs de torréfaction pour trouver la bonne. En parlant d’indice colorimétrique, le torréfacteur s’aide à déterminer la couleur du café. En règle générale, la couleur du café de spécialité se situe dès 100.

La magie d’un artisan-torréfacteur

Le café de spécialité n’est pas seulement un café à torréfier. Il s’agit de mettre en avant tout le fruit du travail d’un petit producteur dévoué. Par l’explication de ses Grands Crus et la torréfaction, on tente d’embellir tous les processus réalisés par le paysan. Le travail acharné dès la plantation jusqu’à la tasse nous motive à proposer un café d’exception aux couleurs de la spécialité.



Partager

1 Commentaire

  1. Denis Kaufmann dit :

    Merci Arnela pour ces explications. J’alimente ainsi ma culture générale par cette découverte de café dit de « spécialité ».
    Meilleurs messages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *