Let’s go to : Panama

Tour du monde

Destination plantation ! Nos 2 collaboratrices Lisa et Inès décollerons de Genève à destination du Panama le 15 Septembre 2018 !

Elles plongerons en plein cœur des plantation de la Finca Cafe Hacienda Mil Cumbres, la plantation de notre petit producteur Arturo Klein ! Lisa et Inés en apprendrons, et nous apprendrons plus sur ce fameux "champagne des cafés".

Mais à part ça, pourquoi ce voyage ?

Publié par Ines le 16 juillet 2018
Partager

Le Panama, un petit pays à la renommée mondiale 

Le Panama, pays tout en longueur reliant l’Amérique Centrale à l’Amérique du Sud,  se situe entre l’Océan Pacifique et la Mer des Caraïbes, ce qui lui confère son surnom de « petit paradis ». Entouré par le Costa Rica et la Colombie, (dont il faisait partie autrefois) le Panama est peuplé de 3 657 024 habitants (sources 2015). Le pays ne possède aucune armée, et est très protecteur de son environnement.

 

Boscas Del Toro 

 

Boscas Del Toro est un petit archipel au nord-ouest de la côte Caribéenne comportant 9 îles tropicales, à l’ambiance très antillaises. L’endroit attire de par son éco-tourisme et ses activités aquatiques, puisqu’il s’agit du meilleur spot de plongée et de surf du pays.

 

Le lac Gatun

 

Ce lac artificiel possède une histoire cocasse. En effet, afin de créer le Canal de Panama, la principale source de financement de l’Etat panaméen, des digues ont été construites sur le fleuve Rio Chagres, ce qui a par la suite provoqué une énorme inondation : le lac Gatun. Partir en croisière, à la recherche d’animaux sauvages tels que des alligators, des singes ou encore des paresseux, est ce que vous pouvez faire de plus chouette sur ce lac !

Portobelo

Potobelo a eu l’habitude d’être le port le plus important d’Amérique Centrale mais il est aujourd’hui un lieu touristique. Portobelo est surtout, pour les panaméen, un témoin historique, puisqu’en 1956 le boucanier Anglais Sir Francis Drake a été battu par les canons espagnols de Portobelo. Un air de piraterie se mêle à une ambiance religieuse, déployée par l’Eglise de San Felipe  ainsi que par la statue du Christ Noir, qui ameute une horde de pèlerins chaque 21 Octobre.

 

Casco Viejo, Panama City

Panama City est un lieu de contrastes, entre l’architecture coloniale espagnol qui décore les toits de la vieille ville avec des couleurs vives et les lignes de buildings bordant la plage en arrière-plan. De jour, la Plaza Bolivar sera idéale pour déguster un café. Vous pouvez aussi vous promener sur la Plaza de le Independencia, où se trouvent bons nombres de marchés. Casco Viejo offre aussi la meilleure vue de la ville, surtout si vous comptez admirer le coucher du soleil. Le soir, la musique s’empare de chacune des petites ruelles, ce qui vous donnera l’envie de danser jusqu’au bout e la nuit.

 

Boquete, au pied du Volcan Baru

Sur les flancs du Volcan Baru, en plein cœur des montagnes de Chiriqui, se situe la ville de Boquete, vrai paradis naturel. Randonnée, escalade, rafting, quel que soit l’activité que vous choisirez, vous la pratiquerez en compagnie de centaines d’oiseaux tropicaux, et même le très recherché Quetzal, un magnifique oiseau coloré. Bien évidement, on ne pouvait pas vous parlez de Boquete sans évoquer le café. En effet, cette région abrite sur son sol les meilleurs café du monde ; notamment les cafés Geisha.

 

Parlons Café

 

Poids économique du café au Panama

Le Panama a la production de café la plus faible d’Amérique centrale. Selon les statistiques de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), les plantations de café y couvrent 22.400 ha pour une production variant entre 402 tonnes (1961) et 1 422 tonnes (1985) avec  80% de café Arabica et 20% de café Robusta. En 2014, elle a été d’à peine 510 tonnes.

Le café panaméen est ensuite exporté en grande partie vers les Etats-Unis et le Japon, ce dernier étant très friand de Geisha.

Enfin, le Panama compte un grand nombre de producteurs de café différents, qu’ils ne se connaissent pas tous. Une des plus célèbre Finca est la Finca Esmeralda, de la Famille Lamastus (ps : Inès a pu les rencontrer en direct à Amsterdam lors du World Of Coffee 2018) grâce à qui la variété de café Geisha s’est fait connaître.

 

Particularité du terroir panaméens

Avec ses 0.08%, le Panama dispose de la plus faible production de café mondiale. Les cafés du Panama sont donc des cafés d’exception, rares, exclusifs et onéreux. Le volcan Baru, avec son sol volcanique extrêmement fertile, est un terrain prédominant pour la culture du café. De plus, en plein cœur de la forêt tropical, ce climat octroie donc une maturation lente aux cerises de café. C’est ce processus de maturation qui permet ensuite au grain de développer toute sa complexité aromatique.

De nombreuses variétés de café sont cultivées au Panama : Catuai , Caturra , Bourbon, Typica , Pacamara et Geisha. D’ailleurs, le café Geisha est un symbole au Panama et une culture à lui tout seul. Cette variété à la saveur riche et inégalable en fait un breuvage des plus luxueux. Le panama se différencie donc des autres pays producteurs de café par sa qualité de production et non sa quantité de production.

 

Les cueilleurs de crises de café au Panama proviennent des tribus d’Amérindiens Ngobe-Bugles vivant dans la réserve Ngobe-Bugles, voisine de la province de Chiriqui.
C’est donc une véritable migration annuelle vers les plantations de café, qui concerne des familles entières, puisque cette population est entièrement  dépendante de la production de café.

Le Panama dans la tasse

Chez les Cafés Trottet, nous vendons déjà 3 cafés différents origine Panama.

Nous vous proposons un Café Origine Panama et deux Cafés Rares; le Black Baru Mountain et le Miguel’s Farm.

Grande exclusivité, nous allons recevoir très prochainement 50kg de Specialty Coffee variété Geisha en provenance du Panama ! Ce sera, pour Arturo Klein notre petit producteur et sa finca Cafe Hacienda Mil Cumbres, la première exportation de café ! Quelle chance nous avons de recevoir ce Café Rare en EXCLUSIVITE et par négociation DIRECTE avec notre producteur de café.

Grande nouvelle aussi, comme précédemment réalisé au Costa-Rica, nous allons REDISTRIBUER ! Et quelle redistribution significative puisque ce sera la totalité des recettes que nous allons redistribuer à la Fondation Valle De Nubes (créée par Esther Klein, l’épouse d’Arturo), qui œuvre pour améliorer les conditions et l’environnement de vie de l’Ethnie Ngobe-Bugles, citée plus haut.

 

Nous sommes fiers de notre engagement, fiers de redistribuer et fier de vous faire VOTER !

Ce que nous souhaitons principalement, c’est vous engager à nos côtés ! Pour ce faire, nous avons réaliser un #SONDAGE afin que vous puissiez voter parmi 3 projets responsables, le projet éthique qui vous tiens le plus à cœur. Une fois le vote terminé, le projet récoltant le plus de votes sera celui que nous financerons grâce à notre redistribution !

POUR VOTER : clique ici <-

 

 

 

 



Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *