Mauvais goût dans mon café ! Découvrez les raisons.

Conseils d'experts

Mauvais goût du café : Comment rendre mon café meilleur ?

Publié par Arnela le 19 décembre 2019
Partager

Le mauvais goût du café, cela arrive à tout le monde. Matin, café du midi, le jus de chaussette n’épargne pas tout le monde. A croire ou non, la préparation d’un bon café nécessite les bons gestes et quelques talents de Barista. C’est en comprenant les erreurs / raisons ci-dessous que vous pourrez améliorer les goûts de votre café et le rendre ainsi meilleur !

Le mauvais goût du café dépend de différents facteurs. Découvrons les raisons qui poussent votre café à être mauvais.

Grains de café

Tout d’abord, le mauvais goût du café peut provenir des grains de café que vous stockez au fond d’un tiroir. Bien que votre café soit très qualitatif, sa qualité en elle-même se dégrade au fil du temps, car les grains de café ne peuvent se conserver toute une vie. Après la cuisson des grains, ces derniers provoquent la libération du gaz carbonique (composé d’ailleurs de toutes les saveurs et les arômes nécessaires pour le goût), qu’on appellera phase de dégazage du café. A chaque heure, le café perd 10% de sa conservation. On parle bien d’un paquet de café ouvert et exposé à l’air ambiant. Un café dans son emballage d’origine fermé pourra se conserver, même plusieurs années.

Mauvaise torréfaction des grains

La torréfaction est l’un des processus les plus importants du café, puisque les grains de café doivent être torréfiés à une température uniforme et contrôlée. La torréfaction demande de l’expérience. Attention au choix du café : un torréfacteur artisanal jouera sur une torréfaction artisanale et manuelle, permettant ainsi d’avoir des grains parfaitement cuits. Une torréfaction industrielle jouera sur une cuisson qu’on appellera « flash » : des tonnes de grains verts cuits en l’espace de quelques secondes : au final, les grains de café ne sont pas cuits à cœur. En effet, les grains de café doivent être cuits comme de la viande ou un pain de boulanger. Une cuisson à trop haute température brûlera votre café, tandis qu’une torréfaction artisanale joue plutôt sur l’aspect cuisson à cœur.

Le café est de mauvaise qualité

Un bon café repose également sur la qualité et l’altitude de production, ainsi que sur la variété. Un café Robusta sera plus amer qu’un café arabica, pourtant récolté à la même altitude. Plus nous montons en altitude, plus le café se développe lentement. Le café sera plus complexe, donc plus fruité, avec un meilleur goût ! Adieu le mauvais goût du café.

Le mauvais goût du café peut venir de votre préparation !

Vous ne pourrez malheureusement utiliser une sorte de café avec tous les types de préparation. Par exemple, un café torréfié pour l’expresso traditionnel aura peut-être un mauvais goût en version Slow Coffee. Un café plus torréfié sera adapté pour l’expresso ou café lungo. Un café moins torréfié qu’on appelle de torréfaction claire/blonde sera plus adapté pour le Slow Coffee, le café filtre.

En parlant de préparations, ces dernières sont toutes uniques et disposent de leurs propres quantités, moutures, etc. Un café Slow Coffee sera parfait avec une mouture plus épaisse afin de garantir la bonne infusion. Pour l’expresso, il s’agit du sens opposé : on joue sur une mouture plus fine pour rendre le café plus fort. Le mauvais goût du café peut donc venir de la mouture. Une mouture trop fine utilisée en Slow Coffee rend le café très amer.

 


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *