PME responsable et durable, selon François Trottet

Actualité café

"Nous disons STOP aux intermédiaires distributeurs afin de se rapprocher du consommateur en divisant ainsi le prix public du café par 2 !"

Publié par Arnela le 18 décembre 2019
Partager

Une PME doit être responsable et durable ! François Trottet, actuel directeur des Cafés Trottet, va droit dans le but : Le marché économique actuel ne privilégie absolument pas les entreprises n’entrant pas dans une démarche durable.

Une PME responsable et durable, réel combat pour une économie entrepreneuriale stable selon le directeur des Cafés Trottet.

L’entreprise familiale des Cafés Trottet développe ses connaissances café depuis plus de 3 générations de père en fils avec les mêmes valeurs. Depuis 1947, soit plus d’un demi-siècle, les Cafés Trottet mise absolument tout sur le café d’une PME durable et responsable sans intermédiaire. Théophile, Gabriel puis François : trois générations avec les mêmes principes et valeurs :

« Nous disons STOP aux intermédiaires distributeurs afin de se rapprocher du consommateur en divisant ainsi le prix public du café par 2 ! »

La PME responsable et durable de François Trottet ne repose par sur des définitions standards trouvées au fond d’un dictionnaire. Les POIGNANTS mots-clés de François repose sur le circuit-court, le travail avec le producteur ou le fournisseur en évitant à tout prix le travail d’intermédiaire. François Trottet va encore plus loin. La qualité suisse se paie, mais mérite toute notre attention : le directeur du café mise sur la qualité suisse pour garantir le commerce de proximité. Découvrons les valeurs que François nous partage, valeurs partagées de père en fils depuis plus de 70 années.

Être une PME responsable et durable, que cela signifie-t-il ?

« Chaque entreprise définit ses propres valeurs en matière de responsabilité et durabilité. Chez les Cafés Trottet, Responsable et Durable représente tout à fait notre démarche entrepreneuriale depuis des années. Lorsqu’on parle de cette démarche, on parle de toute la chaîne de production de notre petit noir, allant du terroir de production, en passant par le producteur, jusqu’à la torréfaction et vente finale chez nous, à Genève. », François Trottet.

Mais pas que. François insiste également sur tous les enjeux économiques entourant le café : on parle de fournisseurs locaux, l’économie locale, la qualité des produits.

« Le circuit-court, un travail sans intermédiaire ! »

Pour François Trottet, devenir une PME responsable et durable repose premièrement sur le produit, le noyau de l’entreprise. Quelles sont les étapes à parcourir pour son produit ? Votre produit nécessite-t-il autant d’intermédiaires ? Quelle est le taux de traçabilité du produit ? François nous parle d’un sujet sensible « le travail direct avec le producteur ». « Nous travaillons sans intermédiaire, avec le producteur dans la mesure du possible. Prenons l’exemple de Carole. Fidèle productrice de café de plusieurs générations, Carole aime travailler avec un univers familial. Elle nous établit ses propres prix et lui achetons son café vert. »

Être responsable et durable, quels sont les autres défis ? 

« Je dirai qu’il ne suffit pas d’un produit pour être responsable. Il y a tout le travail et les étapes à surmonter après. Pour nos cafés, nous misons sur un emballage suisse. Ce n’est pas seulement une question de qualité, mais une question de traçabilité et de favorisation du commerce local et de proximité. Nous travaillons avec WIPF pour nos sachets de café, avec Bourquin pour nos cartons d’expéditions de colis chez nos clients puis avec Sauberlin pour nos boîtes de capsules. »

Une dernière phrase pour décrire vos valeurs d’entreprise ?

« Un produit de qualité et durable, c’est un produit avec très peu d’intermédiaire : producteur ; torréfacteur ; client final, en passant par une production (torréfaction, emballage) locale. »

 


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *