#ZeCafé : le Café Rare Mococa, Bob-o-link, origine Brésil

Actualité café

Hier dans la journée, j'ai eu Marcos Croce, le producteur de notre café Mococa, au téléphone.

Nous avons discuté ensemble de l'histoire de son café et de son projet "bob-o-link". Marcos est un de nos petits producteurs qui partage la même vision que nous, et c'est pourquoi aujourd'hui, je vous partage son histoire, et vous fais découvrir notre Café Rare Mococa !

Publié par Ines le 1 juin 2018
Partager

La famille Croce est une vieille famille propriétaire de la Fazenda Ambiental Fortaleza (FAF), une plantation de café brésilienne traditionnelle, ou presque…

Géographiquement la plantation Fazenda Ambiental Fortaleza est située à 3 heures de São Paulo dans la ville de Mococa.

Elle est la propriété de la même famille depuis 1850. Historiquement la ferme a toujours appartenu à la famille de Silvia Croce.

Silvia Baretto et son mari Marcos Croce, sont des descendants directs des créateurs. Dans leur plantation, et en collaboration avec les fermes voisines, ils produisent du café Bob-o-Link.

Mais avant d’en arriver à ce pur produit brésilien, la famille Croce a vécu quelques années aux Etats-Unis, dans la ville de Chicago.

Quand le père de Silvia est décédé, elle fut la seule descendante décidée à vouloir reprendre la ferme. Une seule condition fut posée par Silvia : produire du café Bio.

 

Cette aventure a démarré sur de bonnes bases ; bien plus qu’un café, c’est un vrai projet environnemental et social que la famille Croce a construit.

Silvia, Marcos et leur fils Filipe, travaillent main dans la main. Au sein de la plantation, chacun a un rôle bien défini : Marcos, trader de carrière, s’occupe des finances de la ferme et du projet Bob O Link tandis que Filipe est responsable de la qualité café au sein de la ferme.

La famille Croce a pour credo de travailler exclusivement de manière durable. En clair cela signifie que toute leur démarche s’inscrit aussi sur le plan du respect de l’environnement économique et  social.

A l’origine, ce n’était un projet que d’une seule ferme. Pourtant aujourd’hui grâce au succès de ses initiateurs, le projet réunit 50 caféiculteurs voisins, tous impliqués dans la production du café Bob-o-Link.

 

 

Pourquoi ce nom ?

Le projet Bob O Link porte un nom original qui sonne peu à nos oreilles, mais pourtant combien original.

En réalité, le bob O Link est un oiseau migrateur qui descend de l’Amérique du nord jusqu’au Brésil puis jusqu’au nord de l’Argentine.

Durant son parcours migratoire, cet oiseau a besoin de marquer des arrêts pour se reposer et se nourrir.

Or, en raison de la déforestation provoquée par la mise en place de monocultures, puis encore plus regrettable, par manque d’intérêt pour la nature de la part de la majorité des producteurs, cet oiseau a progressivement été privé de ses endroits privilégiés pour s’arrêter.

Au final il avait presque disparu du Brésil. Cependant grâce au respect de l’environnement de la part de producteurs tels que la famille Croce, des actions locales ont permis de faire attention à cet animal et des espaces de refuge ont pu être aménagés.

En effet, l’épouse de Marcos Croce veut absolument proteger les oiseaux et les abeilles sur sa plantation, c’est pour cette raison qu’ils ont installé des ruches à même la plantation.

 

Pour résumer :

 

Bob-o-link est bien plus qu’un café, c’est un mouvement de producteurs, qui partage la même vision éthique et environnementale, et qui œuvre dans le but du « tous ensemble ».

 

Retrouver nos Cafés Rares Mococa Bob-o-link du Brésil en grains ou en capsules sur Trottet.ch :  https://cafes.trottet.ch/zecafe-le-cafe-rare-mococa-bob-o-link-origine-bresil/

 

 



Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *