Boire le thé de différentes façons

Thé

Publié par Arnela le 29 juin 2020
Partager

Boire le thé n’est qu’une question de culture et de tradition. Boisson actuellement consommée par millions de tasses/jour, chaque pays a développé sa propre culture de consommation et préparation pour obtenir des goûts d’exception et de terroir. La façon de boire le thé s’est modelé à travers les pays.

 

Boire le thé n’était offert qu’aux Bourgeois, qui eux seuls avaient accès à cette boisson extraordinaire, premièrement consommée pour ses vertus médicinales. En effet, les feuilles de thé n’étaient pas consommées comme le café. On le buvait pour se guérir des éventuelles maladies. Ses propretés médicinales étant dévoilées, les feuilles de thé étaient ensuite comme arômes naturels pour les soupes en famille. D’ailleurs, celles-ci étaient également consommées pour obtenir un équilibre alimentaire adéquat.

 

Evolution de la consommation

Depuis, la façon de consommer le thé a beaucoup évolué au fil des siècles. On dit qu’en Chine, la façon de boire le thé a connu trois vagues distinctes, comme le café qui a connu les 3 vagues. Pour le thé, on parlera de périodes Tang, Song, Ming. Ces trois mots signifient : bouilli, battu, infusé. Entre les croyances médicinales, vertus, les différentes méthodes de développement d’arômes, la Chine a connu ses trois vagues de consommation. A ce jour, la période Ming reste inchangée : infusée.

 

Le troc

Boire le thé n’était réservé qu’à la haute société jusqu’au 8e siècle. Ce n’est qu’à cette période que l’infusion du thé entre dans la vie populaire. Ce n’est que près du 7e siècle que le commerce du thé commence à s’agrandir, et les commerçants se mettent à échanger entre pays voisins pour l’exportation et l’importation des feuilles. Le commerce du thé de l’époque consistait à échanger ses feuilles de thé contre des animaux, ou peaux d’animaux de qualité par exemple.

 

Dans certains pays, le thé est consommé de façon brute, soit sans sucre ajouté ou arôme naturel. Cependant, quelques pays gardent leur culture ancrée, puisqu’ils boivent le thé accompagné de lait de vache ou de chèvre dans des bols de bois. En effet, boire le thé de cette manière est considéré comme un acte d’hospitalité.

 

Une culture ancestrale et importante

Certains pays vivent encore la dégustation de thé comme une étape très importante dans la journée. En Angleterre, boire le thé dès le matin permet de « briser » l’heure pour un moment de partage. En Chine, le thé consommé est très corsé accompagné de diverses épices qui sont finalement bouillis dans du lait. Cette méthode de préparation est appelée le CHAI. En avez-vous déjà entendu parler ? Si nous poursuivons la quête du thé, au Maroc, la tradition veut qu’il soit dégusté à la menthe. Offrir du thé à la menthe aux convives est un signe de respect, hospitalité et sociabilité.

Et vous, comment aimez-vous boire le thé ?


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *