Culture du thé, comment est-il cultivé ?

Thé

Publié par Arnela le 31 juillet 2020
Partager

La culture du thé nous a toujours fasciné. Comment est-elle réalisée ? Nous nous posons tous la question. Où peut-il être produit ? La production du thé tout comme celle du café nous impressionnera toujours autant. Quelles sont les températures idéales pour que nos belles feuilles de thé puissent s’épanouir ? Les conditions climatiques sont très spécifiques si l’on désire produire des feuilles de thé. Température ? Pluie ? pH ? tous les critères sont importants pour devenir producteur de thé. Découvrez un article de blog qui fait le tour de la culture du thé en passant par les terroirs producteurs.

 

Culture du thé et températures

Saviez-vous que les arbres à thé sont produits dans plus de 50 pays ? Il n’y a pas de température spécifique pour toutes les variétés. En effet, Le thé peut aussi bien être cultivé sous température humide que tropicales. Cependant, nous constatons que les feuilles de thé ont tendance à mieux se développer entre 20 et 30°C, un petit peu comme le café. Comme les caféiers, certains plants sont très sensibles aux basses températures.

 

N’oublions pas la pluie et le pH ! Au cœur des régions productrices de thé, il est très important de fournir beaucoup de soleil et chaleur. Il est intéressant d’avoir une pluie répartie sur toute l’année pour favoriser la pousse des feuilles.

 

Le pH idéal se trouve entre 4.5 et 6.5 sur les terroirs.

 

Densité de production pour la culture du thé

Lorsqu’un producteur à thé dispose d’une belle surface de production, son rendement sera beaucoup plus élevé toute l’année. Pour avoir une production maximale sur le terroir, il est recommandé d’avoir entre 12 et 20 milles arbres à thé par hectare, si possible. Cependant, lorsque les feuilles de thé sont beaucoup plus petites et qu’elles prennent moins de place en hauteur, les producteurs peuvent planter jusqu’à 50’000 arbres !

 

Cependant, rendement ne rime pas toujours avec qualité. En effet, comme pour le café, moins on en produit, plus l’arbre sera nourri par le sol. Un sol bien riche en nutriments servira uniquement quelques arbres ; ce qui favorise le produit de spécialité… d’où certains thés ou cafés appelés « Grands Crus ».

 

Culture du thé et âge des arbres

Dans un espace naturel, les théiers sont d’abord des arbres à thé et vivent des centaines d’années en devenant en finalité un arbre commun. Dans la culture du thé, on parle alors d’un thé à rendement jusqu’à 50 ans au maximum. Au-delà, il est rapidement remplacé par de nouveaux arbres. Cependant, certains producteurs japonais favorisent la production de thé avec des arbres plus âgés de 100 années. Chacun sa méthode de culture…

 

L’entretien des arbres à thé

Les arbres de thé qui ne sont pas régulièrement entretenus de manière physique « soient taillés » deviennent des arbres communs aux autres et peuvent rapidement se limiter en termes de rendement. On dit alors qu’un arbre à thé coupé, taillé, entretenu maintiendrait son rendement sur les prochaines années. Est-ce vrai ?

 

 


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *