Le thé vert au Japon, toute une histoire

Thé

Publié par Arnela le 1 septembre 2020
Partager

Le thé vert au Japon, un article qui risque de vous rester en mémoire. Nous le savons : le thé vient grandement du Japon. C’est comme pour le café, tiens. Le café nous vient en grande partie du Brésil puisqu’il s’agit du plus grand producteur au monde. Pour le thé, nous avons le même leader, le Japon. Entre culture, bienfaits, variétés, histoire, découvrez un article de blog qui vous rappelle les meilleurs arômes du thé bien infusé. A travers notre article du jour, parcourez les senteurs exceptionnelles d’un thé vert japonais.

 

Histoire, le thé vert au Japon


Le Japon est le 7e producteur mondial de thé. Cependant, l’histoire ne débute pas simplement par la bienfaisance de la nature. Le thé n’a pas poussé sur place comme le café aurait poussé en Ethiopie – naturellement. Le thé vert a été importé de Chine durant le 18e siècle. Aujourd’hui, le Japon tient sa place parmi les 10 plus grands producteurs de thé au monde.
A ce jour, le Japon est connu pour une production majoritaire de thé vert. Le thé japonais se récolte 3 à 4 fois par année, avec une première récolte qui débute entre mars et mai. D’ailleurs, périodes sensibles, c’est ce qui donnera le goût si raffiné du thé japonais. Au cœur du Japon, c’est à près de 80% le Sencha qui sera produit ; on parlera alors de variété de thé.

 

Thé vert au Japon, quelques anecdotes ?


Il paraît que le thé est très important dans la culture japonaise, puisqu’il serait l’un des facteurs principaux de la longévité des Japonais. Saviez-vous que la consommation théière au Japon est estimée à environ 20 litres par personne et par an ?
Les vertus du thé vert au Japon semblent nombreuses… anti-vieillissement, perte de poids, longévité, amélioration des défenses immunitaires, santé, bref. Le Japon connaît très certainement son produit !

 

Culture du thé vert au Japon


Le thé se plante partout ! Aussi bien au Nord qu’au Sud. Cependant, le 40% des plantations se trouvent au cœur de Fuji, à Shizuoka. Le mont Fuji connaissant des périodes de cendres, les producteurs ont planté des arbres défenseurs qui jouent un rôle d’ombrage pour protéger la culture du thé. L’ombrage permet également de protéger les théiers du froid.

 

Les variétés les plus connues pour un bon thé vert au Japon


Comme vu précédemment, c’est le Sencha qui sera le plus produit. D’ailleurs, cette variété est l’une des plus connues au monde. D’ailleurs, les Japonais recommandent celle-ci à tous ceux qui désirent découvrir leur thé. On parlera également des variétés Gyokuru, Genmaicha, Hojicha, Kukicha et Matcha. Des centaines de variétés de thés sont actuellement exploitées au Japon, et c’est le Sencha qui règne depuis le 18e siècle. Ses notes iodées au parfum de légume frais donnent un goût très particulier en tasse… c’est pourquoi on l’aime si fort.


Et vous, quel est votre thé préféré du Japon ?


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *