Thé en cuisine !

Thé

Publié par Arnela le 22 septembre 2021
Partager

Le thé se boit, se déguste et s’apprécie, mais il se mange aussi. En cuisine ou directement en pâtisserie si vous aimez le sucré, il est intéressant d’exploiter la richesse des arômes du thé noir, vert, blanc, ou fumé, en réduisant son thé en vrac en petite et fine poudre ou tout simplement incorporer les feuilles de thé dans les plats les plus traditionnels et classiques. Cette méthode d’exploitation de feuilles offre de nombreux bienfaits, mais saveurs et originalité également.

Une marinade qui rend la viande moelleuse !

Quoi de plus triste que d’acheter l’excellence de la viande chez le boucher et d’en obtenir qu’un morceau sec à la cuisson ? La recette est simple et utile : il suffit de faire mariner sa viande dans une marinade originale. On y mélange du thé noir, de l’eau et quelques épices que l’on laisse infuser 2 à 3 minutes au maximum. Le thé noir permet de ramollir la viande et la rendre tendre comme on l’aime.

Donner du goût à son poisson, avec du thé en cuisine.

Donner du goût, de l’arôme et des saveurs à son poisson nature, c’est possible. En ajoutant une cuillère à café de thé noir dans un plat au poisson, on permet ainsi d’alléger le goût corsé du poisson en rafraîchissant le goût avec un délicieux parfum de thé noir. L’une des recettes les plus populaires reste le saumon au thé Lapsang Souchong… un thé noir qui offre un léger arôme fumé qui se mélange au délicieux saumon. On adore le thé en cuisine.

Desserts & originalités

Pour perfectionner ses desserts et les rendre originaux auprès des convives, quoi de mieux que d’infuser les feuilles de thé et de l’ajouter dans ses préparations ? Le thé est réputé pour ses arômes goûteux et son palais rafraîchissant. Pour obtenir un goût encore plus frais et corsé, il est également intéressant de découvrir le thé brut. On le broie à l’aide d’un moulin adapté, puis on ajoute la préparation à sa pâtisserie. Un délice pour les amateurs du thé en cuisine.

Une souple quelque peu originale

La gastronomie européenne raffole des bonnes soupes traditionnelles ! Après avoir fait le tour des soupes aux légumes, les petits bouillons et encore, il est recommandé de diversifier son apport en goût et arômes… avec du thé. Pour ce faire, nous recommandons de goûter le thé vert, car il est peu oxydé, avec une richesse d’arômes plus importante. Comment faire ? Il suffit d’infuser son thé vert à son habitude pendant 10 minutes. Cette infusion remplace ainsi l’eau de la soupe, dans laquelle nous venons ajouter nos légumes, épices ou viande.

Panure pour la viande

De la panure déjà faite en grande surface, une panure réalisée « maison » avec des croûtes de pain… Bref, nous avons fait le tour de l’originalité. Pourquoi ne pas se lancer dans une chapelure aux saveurs du thé ? En plus d’offrir tous les bienfaits à la santé, le thé est un excellent accompagnement dans les recettes. Il suffit de broyer ses feuilles de thé pour en obtenir un mélange homogène, puis d’y ajouter les épices comme le curcuma, coriandre, gingembre, sel et poivre. Comme la recette de panure classique, on trempe sa viande dans un œuf puis nous la recouvrons de la panure au thé. Un délice très original pour s’amuser avec le thé en cuisine.

Une confiture méthode grand-mère !

Confiture vue et revue…à force, on se lasse des confitures de grandes surfaces. Cependant, qu’il s’agisse de la grande surface ou d’un travail d’artisan, il est difficile de trouver une confiture à base de thé. Pourquoi ne pas tenter de la réaliser chez soi ? Simple en suivant nos étapes : réaliser une gelée à base de thé. Pour ce faire, nous avons besoin d’un litre d’eau avec du thé en équivalent. L’infusion dure 5 minutes au maximum. On y ajoute 4 à 5 cuillères à soupe de sucre que l’on remue bien. On y ajoute du gélifiant comme l’agar-agar pour obtenir sa préparation. Une fois le mélange homogène, on passe le tout sur le feu pour obtenir l’ébullition. C’est parti, on dispose sa confiture dans des bocaux à confiture et on déguste !

Fumer sa préparation

Pour fumer sa viande ou son poisson, il est possible d’exploiter le thé noir. Le thé noir est un thé oxydé (processus naturel au contact de l’air), qui offre beaucoup de saveurs avec un caractère puissant. Il suffit d’avoir un wok (récipient), d’y insérer les feuilles de thé, recouvrir d’aluminium, et de laisser fumer. Lorsque l’on remarque la fumée, on y dépose sa viande ou son poisson et on laisse fumer quelques minutes… et c’est parti, on aime le thé en cuisine !

Réaliser des crèmes maison 

Pour préparer vos plus délicieuses crèmes maison comme la mayonnaise ou votre sauce préférée, il faudra penser à l’ajout de matière grasse. Saviez-vous que le thé se marie parfaitement avec la matière grasse et révèle tous ses arômes ? Idéalement, l’ajout de thé préalablement moulu et transformé en poudre jouera sur le goût. Alors, pourquoi ne pas tenter l’expérience ?

Donner du goût à votre eau avec le thé en cuisin

Quoi de mieux que de changer ses habitudes en apportant du goût à vos plats ? Par exemple, lorsque vous préparez vos délicieuses pâtes, votre meilleur riz… Pourquoi ne pas aromatiser votre eau au préalable afin de donner de l’originalité ?

Réutilisez ses sachets de thé en cuisine, c’est possible également !

Pour réaliser toutes ces étapes, il ne suffit pas d’avoir du thé en vrac. Vous pouvez également apporter des saveurs originales depuis votre sachet de thé déjà infusé. Non seulement vos plats deviennent dignes d’un chef, mais cela permet de se définir durable !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *