Questions/Réponses : Patrick raconte!

Conseils d'experts

Tout le monde y passe. C'est au tour de Patrick Gomes de répondre à chacune de mes questions. A-t-il toujours bu du café ? Quelle cafetière utilise-t-il ? Quel est le premier café goûté chez Cafés Trottet ? Que vous conseille-t-il dans la gamme Origine et Cafés Rares ? C'est parti !

Publié par Arnela le 26 octobre 2017
Partager

Question 1 : Alors Patrick, as-tu toujours consommé du café avant de collaborer avec la maison du Café, Trottet ? Question un petit peu bête, étant donné que tu es dans la société depuis tant d’année…

Exactement. Oui bien-sûr, le café a toujours été apprécié dans ma famille. Nous sommes tous de grands consommateurs, ma femme, mes enfants et moi-même. Cela fait plus de 30 années que je travaille pour la maison du Café Trottet et le café a toujours fait partie de mon quotidien. Auparavant, je ne consommais pas des cafés logiquement choisis au supermarché. Aujourd’hui, je choisis ce que je décide de consommer. Il fut un temps où les cafés étaient beaucoup plus composés de Robusta, ce qui donnait un côté amer à nos cafés. Aujourd’hui, c’est très différent. Nous avons tous le choix, il y a énormément de cafés différents…On ne sait plus quoi choisir.

 

Question 2 : Quelle cafetière utilises-tu pour ta consommation personnelle, et a-t-elle toujours été la même depuis que tu travailles chez Trottet ?

Non. A mon époque, je consommais mon café matinal avec une petite cafetière italienne, consommation « standard ». Depuis que je travaille chez Cafés Trottet, je consomme les cafés avec les dosettes ESE de 44mm avec une machine à porte-filtre. Pourquoi ces cafés-là ? Les dosettes sont biodégradables, cela m’évite de faire tout un tri de déchets non recyclables. De plus, les cafés sont extrêmement bons avec les dosettes. Il y a beaucoup plus de saveurs, et tous les arômes sont parfaitement conservés dans la dosette jusqu’à l’extraction. Je t’avoue que lorsque je suis au travail, je n’utilise pas les cafés en dosettes. C’est un processus assez long et très efficace en termes de qualité, mais je varie souvent les cafetières ici. Cela me permet de découvrir les différentes machines à café que Cafés Trottet dispose dans sa boutique.

 

Question 3 : Patrick, quel est le premier café que tu as goûté lors de ton premier jour chez Trottet ?

C’est une question très compliquée. Lorsque j’ai commencé à travailler pour la Maison du Café Trottet, nous n’avions pas beaucoup de café. Nous étions simple importateur de deux ou trois assemblages de café différents. A noter que les Assemblages sont des mélanges de grands crus de divers pays ! Lorsque j’ai débuté ici, je torréfiais uniquement le Mocca Luxe. Pour vérifier ma torréfaction, je goûtais bien-sûr ce café. C’est ainsi que j’ai commencé à découvrir tous les cafés Trottet. J’ai goûté le Mocca Luxe en tout premier, et cela était magique. C’est un café splendide en bouche. Aujourd’hui, je le consomme toujours autant. Je n’oublie pas mes vieilles habitudes ! Ce café Mocca Luxe s’adapte à tous types de cafetières : cafetières italiennes, machines à capsules, machines à dosettes, machines à café automatiques et même avec les automates. C’est un régal.

Question 4 : De la gamme Origine, quel café conseillerais-tu à nos clients ?

Les cafés de la gamme Origine sont tous très différents, c’est un petit peu compliqué de les comparer pour un conseiller un. Mais, j’irai sur le Brésil. C’est un café magnifique, très rond, très fruité. Il dispose de différentes saveurs en bouche lorsqu’on le déguste. Il est idéal pour les machines à café automatiques. Les notes de pamplemousse, cardamone sont juste incroyables. Vous obtenez une tasse très équilibrée avec une petite acidité qui va vous donner une tasse très ronde, parfaite. Lorsque je goûte le café du Brésil, je me sens pousser des ailes, c’est un café qui ira très bien pour tous les consommateurs de café de spécialité. C’est un grand cru, que nous apprécions au quotidien.

 

Question 5 : De la gamme Cafés Rares, quel café conseillerais-tu à nos clients ?

Oula… C’est un piège. J’adore tous nos cafés rares. Ce sont des grands crus de grande spécialité… Mais s’il faut choisir, j’opterai pour le café Atitlan Pampojila du Guatemala. Avec son caractère très vif, il développe rapidement des notes d’ananas, fruit que j’adore. Moi qui suis fan des grands espressi, j’invite chacun à le goûter avec une machine à café traditionnelle. De plus, nos cafés rares sont 100 % Arabica, donc aucune amertume en tasse. Notre Guatemala cueilli en haute altitude, à plus de 1’700 m d’altitude, on arrive à obtenir un produit très dense, très complexe, que je n’arrive toujours pas à identifier. C’est un produit si incroyable que ses secrets ne sont pas encore dévoilés… Nous avons de la chance de pouvoir partager ce produit en capsules compatibles ou en café en grains directement, pour toucher toute notre clientèle. Café d’exception !

 



Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *