Café hybride, la solution des petits producteurs en danger

Actualité café

Publié par Arnela le 15 juillet 2020
Partager

Un café hybride, il s’agirait donc de l’ultime solution des petits producteurs qui se trouvent en danger de culture en raison des changements climatiques. Pourquoi parle-t-on d’une variété désormais hybride ? Quels sont les facteurs qui ont menés les cultivateurs à produire une variété beaucoup plus résistante et pourquoi ? A travers notre article de blog, parcourez un quotidien de défis pour les producteurs, qui chaque jour, doivent combattre les problèmes climatiques ainsi que les maladies du caféier. De nombreux caféiculteurs tentent de trouver des solutions économiques et écologiques, comme l’élaboration d’un café hybride. Découvrons-en un petit peu plus à travers notre rédaction du jour.

 

Les enjeux actuels des plantations

Actuellement, les plantations de café mais pas seulement, on parlera aussi de riz, thé, fruits et légumes, connaissent toutes un développement conséquent des conditions météorologiques, une augmentation des maladies du fruit, la déforestation, et l’évolution des degrés de température. Ce ne sont que de simples exemples de facteurs d’environnement qui expliquent que les plantations sont aujourd’hui menacées. On parle bien évidemment de menace mondiale, ce sont tous les continents qui sont concernés par ce choc environnemental. D’ailleurs, quelques études menées ce jour détaillent que d’ici une trentaine d’années, il est possible que près de 50% des terres de plantations pourraient ne plus être utilisées comme culture pour le café.

 

Bien avant de réaliser un café hybride

Bien avant de réaliser un café hybride, les producteurs et cultivateurs tentaient déjà de trouver des solutions pour pallier l’augmentation des degrés sur les terres. En effet, les producteurs d’arabicas, une espèce de café très sensible et stressée face à tous changements, connaissaient les dangers de production à haute chaleur. Depuis une trentaine d’années, les producteurs jouent sur l’ombrage pour ralentir la pousse et protéger les fèves, mais cela ne suffit plus aujourd’hui. Effectivement, les conditions de météo, l’augmentation de la température, la déforestation touchent tous les terroirs de production, et les familles de producteur doivent s’adapter pour conserver leurs terres.

 

Café hybride, de la science

Un café hybride est un mélange génétique de deux variétés, si l’on veut expliquer avec des termes simples. D’ailleurs, certains chercheurs café expliquent qu’en liant deux variétés de café très éloignées, leur hybride sera beaucoup plus résistant et meilleur. On cherche actuellement, avant tout, à produire une variété de café beaucoup plus robuste pour faire face à tous les facteurs environnementaux. On parle alors de croisement de deux plantes-mères. Le but d’un café hybride consiste à produire des tiges de meilleure qualité et meilleure résistance.

 

Hybride, une meilleure productivité ?

Jusqu’à lors, les producteurs cherchaient à produire des arabicas de haute qualité sur des belles hauteurs. Grâce à l’hybride, on parle non seulement de qualité mais de quantité également. Un café arabica est très sensible à la chaleur et se développe agréablement à l’ombre. Au contraire, l’hybride est une nouvelle variété qui pousse parfaitement au soleil. D’ailleurs, les chercheurs expliqueraient que celui-ci serait la source de sa productivité et de son meilleur rendement.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *