Faits sur le café !

Actualité café

Publié par Arnela le 24 juillet 2020
Partager

Faits sur le café…

On vous en fait le plein. A travers notre article, apprenez des faits incroyables sur l’histoire du café et sa consommation actuelle. Certaines informations risquent de vous surprendre ! Entre semis, production, récolte mondiale, culture, on parle de millions de producteurs à travers le monde, mais pas seulement. Parmi les faits sur le café, découvrez des anecdotes encore rarement entendues.

 

Faits sur le café, quelques chiffres !

5 : C’est jusqu’à 5 ans que le producteur doit attendre pour voir les premiers petits rendements sur un arbre à café.

 

5 : 5 représente également le nombre de KG de cerise à produire afin d’obtenir un seul kilo de café torréfié.

 

40 : 40% de la production mondiale est représentée par le Robusta. Cela signifie que la production mondiale majoritaire est à 60% pour l’Arabica.

 

95 : C’est plus de 95% du café mondial qui finit à l’export à travers les pays sous forme verte, crue.

 

10 : 10 millions ! C’est plus de 10 millions d’hectares mondiaux qui sont réservés à la culture du café.

 

97 : 97 représente le pourcentage d’eau dans un café. Le café en lui-même ne représente que 3% de votre café. On se rend rapidement compte de la valeur et l’importance de la qualité d’eau.

 

1 : Le Brésil est le premier producteur mondial. Il tient sa position de leader mondial depuis des années.

 

2 : Après le Brésil, on classe le Vietnam. Le Vietnam produit non seulement de l’Arabica, mais beaucoup de Robusta ; une variété beaucoup plus résistante aux maladies du caféier.

 

30 : 30 millions représente le nombre de producteurs à travers une centaine de pays actuellement. A noter qu’un producteur/famille de producteurs ne représente pas plus de 5 hectares chacun.

 

Dans les faits sur le café, on oublie bien souvent l’ensemencement. Comment cela se déroule-t-il ?

C’est une dizaine de semaines de patience qui nous attendent après l’ensemencement du café pour y découvrir les germes du caféier. Une fois que les « germes » ont atteint environ 10 cm, on part du principe que 8 semaines se sont écoulées. Les producteurs préfèrent également tailler les arbustes lorsqu’ils sont tout frais, tout jeunes.

 

Toujours dans les faits sur le café, comment différencie-t-on l’arabica du robusta du point de vue scientifique ?

Visuellement, le grain Robusta est plus arrondi, plus rond. Au niveau de la torréfaction, celui-ci est plus foncé après la torréfaction et contient, scientifiquement, plus de caféine. Lors de la pousse, les arbres arabica et robusta sont bien différents : rien que les feuilles de l’arabica font jusqu’à 15 cm de long ; tandis que pour le robusta, on arrive à 25 cm par arbre.

 

Le délai de floraison d’un arbre arabica est de 7 à 9 mois, tandis que le robusta ira jusqu’à 11 mois pour développer sa robustesse.

 

Faits sur le café ; la durée de vie !

Un arbre à café produit jusqu’à 10 kg de café final par année, sachant que les 5 premières années, il est difficile d’obtenir un tel rendement en raison de sa jeunesse. C’est de la 5e à 30e année que l’arbre caféier finit par être de plus en plus productif. C’est seulement après 30 ans que les arbres à café finissent par être remplacés par des arbustes beaucoup plus jeunes, plus frais. Cela permet de garantir un meilleur goût et rendement.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *