Café du Nicaragua, une exception

Actualité café

Publié par Arnela le 4 janvier 2021
Partager

Le café du Nicaragua fait sans doute l’unanimité dans l’univers du café de spécialité. Produit à une altitude exceptionnellement élevée, le sol et le climat sont parfaitement propice à la culture du petit grain. Découvrez l’univers du café du Nicaragua qui devient de plus en plus apprécié au cœur d’un pays incroyable. Entre arôme, spécialité, goût, saveurs et informations croustillantes du Nicaragua, découvrez un café de spécialité digne de ce nom. La culture du grain se fait à des altitudes élevées afin de ralentir la pousse du café et le rendre dense, tendre et complexe.

Café du Nicaragua, le pays


Le Café du Nicaragua est le 3e café le plus produit en Amérique Centrale, juste après le Guatemala. A l’échelle mondiale, on retrouve le Nicaragua à la place 12 en tant que producteur du grain. Le café du Nicaragua est apprécié pour ses particularités de microclimats, terroirs, spécialité qui font du café une exception. D’ailleurs, le pays s’est très récemment mis à la production dense du café biologique afin d’offrir une palette de café très variée. Il faut noter que le Nicaragua produit majoritairement (près de 90%) de l’arabica, alors qu’au départ au 18ème siècle, le pays se lançait aussi sur le Robusta. Le café du Nicaragua a vu franc succès en tant que producteur de café de spécialité, et se voit aujourd’hui producteur de café bio.

Café du Nicaragua, San Juan Del Rio Coco


Ici, nous avons un café rare d’exception de notre gamme du Grand Cru de qualité SHG EP. C’est d’ailleurs la coopérative UCA San Juan Del Rio Coco qui s’occupe de produire le café de spécialité. UCA signifie union de coopératives, qui mise autour sur la qualité du grain à 100%, car celle-ci est la priorité dans cette culture. Afin de s’assurer de la bonne qualité supérieure du grain, les producteurs apportent leurs grains de café tout frais au sein de la coopérative, encore très humides. On parlera de fraîcheur garantie. Au cœur de la coopérative, ce sont les associés qui s’occuperont du traitement du café, les producteurs n’ont juste à apporter leur grain tout frais.

Café du Nicaragua à San Juan, les producteurs


Les producteurs de café sur place ont une moyenne de 2.8 hectares afin de cultiver leur café de spécialité. Tous nos chers petits producteurs de la coopérative cultivent le grain entre 900 et 1’300 mètres d’altitude. On parlera alors de 350 producteurs de café qui sont réunis afin de cultiver le café du Nicaragua à San Juan. C’est au cœur de la région Madriz qu’on produit ce délicieux bourbon 100% biologique. Afin de certifier le café, les familles paysannes s’engagent à produire de manière durable et responsable.

La récolte


Les cerises de café sont récoltées manuellement sur les hectares des familles productrices. Non seulement on parle de récolte manuelle, mais on exclue complètement toute méthode industrielle qui nuit à l’environnement, ce qui est entièrement contraire à la politique du café durable au Nicaragua.
. Afin de récolter les meilleures fèves, ce sont les familles directement qui s’engagent à récolter le café manuellement. En réalité, les familles réalisent toutes les étapes du café: la culture, le développement et la récolte. Elles apportent le café tout frais à la coopérative pour garantir une traçabilité complète.

 

Café du Nicaragua, San Juan Del Rio Coco, BIO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *