Torréfier du café à la maison

Conseils d'experts

Publié par Arnela le 19 juillet 2021
Partager

Comment torréfier du café à la maison ? Le café torréfié peut facilement se trouver chez les petits artisans torréfacteurs ou en grandes surfaces. Cependant, ne serait-ce pas beau de pouvoir torréfier ses propres grains de café chez soi, à la maison avec peu de matériel ? Comment peut-on mener à bien la cuisson de café vert sans les brûler ? Sûrement pas un grand torréfacteur mais curieux d’apprendre les bases de la torréfaction, découvrez notre thème du jour qui vous permet d’obtenir de belles odeurs dans votre maison, en cuisant le café à cœur, avec quelques étapes à suivre. Torréfier du café à la maison, c’est possible. Devenez donc un torréfacteur de café depuis chez vous, et découvrez sans plus attendre notre gamme de café vert à torréfier dans votre cuisine ! 

Torréfier du café à la maison, l’indispensable 

Torréfier du café à la maison nécessite quelques étapes importantes à suivre afin de ne pas brûler les grains. Premièrement, il faut connaître votre espèce de café; Arabica ou Robusta. L’Arabica est un café plus sensible aux variations de température. Deuxièmement, il ne faut pas torréfier les deux espèces ensemble car elles ne disposent pas de la même densité : le Robusta pousse en basse altitude et l’Arabica sur les hauts plateaux en raison de sa sensibilité. Dernièrement, il faut connaître les couleurs de torréfaction : grains bruns clairs pour le café filtre, grain brun couleur standard pour un assemblage conventionnel ou une pure origine, ou des cafés torréfiés foncés (brun foncé) pour un expresso bien corsé. 

Torréfier du café à la maison à la poêle 

Il est possible de démarrer une torréfaction du café directement depuis sa poêle. Lorsque l’on décide de torréfier du café à l’air libre sur son four, il faudra porter attention sur deux crépitements qu’on appelle les deux cracks: le premier aura généralement lieu vers la 7e minutes de cuisson. Il faudra sans cesse remuer le café, tout comme dans les tambours de cuissons professionnels. Le second crack indiquera que le café est arrivé à sa plus haute température. Ces deux crépitements indiquent que l’eau du grain vert s’évapore, et le café commence à changer drastiquement de couleur. Lorsque le café aura obtenu la bonne odeur et la bonne couleur à vos yeux, il est temps de retirer la poêle de la plaque, et d’immédiatement refroidir en remuant ou en changeant d’ustensiles. En effet, garder le café dans la poêle augmente le risque de surcuisson.

Torréfier du café à la maison mais au four ! 

Torréfier au four, c’est possible. Cependant, comme le four n’a pas de contact avec l’air, nous pouvons rencontrer le problème de manque de courant d’air, ce qui peut perturber la cuisson du café. Il suffira de préchauffer le four à 230 degrés tout comme dans un torréfacteur professionnel. Il faut ensuite verser les grains de café vert dans un ustensile composé de nombreux trous afin de laisser passer l’air. Les trois ne devront pas dépasser 1cm de diamètre, faute de quoi, les grains risquent de passer au travers. Le point le plus important reste la quantité de café: il ne faudra qu’avoir une seule couche de café (pas de grains verts superposés), car nous manquerons la cuisson parfaite. Il est impératif de surveiller à nouveau les crépitements (crac). Le second indique que la couleur du grain change, et il est temps s’ouvrir son four afin de mélanger à plusieurs reprises. Le café est enfin prêt ! Refroidir, tout comme pour la partie sur la poêle. 


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *