Coopérative Laguna de Ayarza

Nos producteurs

Publié par Arnela le 4 novembre 2021
Partager

A la coopérative Laguna de Ayarza se trouve l’un des meilleurs cafés au monde dit-on. Les jours chauds et nuits froides offrent toute la complexité aromatique idéale d’un café de spécialité, en misant sur une maturité ralentie des cerises. Les parfaites conditions climatiques rendent le café doux avec une densité exceptionnelle. Voilà ce que représente sans doute la copérative Laguna de Ayarza, au cœur de Guatemala.

La coopérative Laguna De Ayarza, au Guatemala

La coopérative Laguna de Ayarza se situe au Guatemala, dans le canton de Valencie à El Manzanillo. C’est au cœur de la région Santa Rosa que se regroupent quelques centaines de producteurs autour du meilleur café de spécialité au monde. Les agriculteurs cultivent les variétés comme le Pache, bourbon rouge, catuai rouge et le catuai jaune. Ce sont les variétés les plus populaires de la région et du pays. C’est à plus de 1’400 mètres d’altitude au-dessus du niveau de la mer que les cultivateurs partagent la même passion pour le specialty coffee.

La coopérative Laguna de Ayarza regroupent plusieurs producteurs, dont chacun dispose d’une petite ferme allant de 0.2 à 1.5 hectares. Ce sont majoritairement de petites familles qui travaillent le grain depuis plusieurs générations. C’est en misant sur le traitement Fully Washed, soit lavé, que le café de spécialité du Guatemala reste délicieux et légèrement acidulé. La coopérative est réputée pour son profil doux, propre et chocolaté.

La récolte dans la coopérative Laguna de Ayarza

A la coopérative, les fermiers récoltent manuellement et sélectivement les cerises arrivées à maturité et les rapportent directement à la station de Santa Rosa, là où se situe la coopérative Ayarza. Près du moulin, les cerises sont dépulpées et fermentés, et le parchemin est finalement séché sur des patios.

Le Guatemala

Le Guatemala est un pays de production de café très populaires. En effet, les profils aromatiques restent très complexes avec un arôme toujours plus rare. D’ailleurs, à ce jour, le pays est réputé pour avoir la tasse à café la plus savoureuse et aromatique. Depuis 2012, le nombre de producteurs de café de spécialité dans les hautes altitudes ne cessent d’augmenter, augmentant ainsi la qualité générale du grain au pays.

Une coopérative au soin de ses producteurs

Les quelques producteurs se rejoignent à la coopérative afin d’accéder aux différents traitements du café, difficilement accédés en raison des coûts. En effet, plus le fermier est petit, plus il est difficile de se fournir la qualité du traitement. Les coopératives mettent donc à disposition tout le nécessaire technique pour offrir la meilleure tasse du pays.

 


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *