Un maître-torréfacteur, c’est quoi ?

Actualité café

Publié par Arnela le 23 novembre 2021
Partager

Un maître-torréfacteur représente toute la qualité finale d’un café torréfié. Son métier, indispensable à la douceur d’un café, est souvent oublié. Son rôle nécessite autant d’attention que la plantation d’un producteur, ou la méthode de torréfaction. Le café vert, avant d’arriver entre nos mains, parcourt de nombreux chemins pour sa transformation. Afin de conserver toute la richesse organoleptique d’un grain de café vert, c’est entre les mains du maître-torréfacteur que tout se jouera. Découvrons sans plus attendre ce métier qui nous passionne depuis 1947, avec 70 ans d’expertise et d’amour pour le grain.

Un maître-torréfacteur et son café

Un maître-torréfacteur représente le métier de torréfaction du café. Il s’occupera non seulement d’établir la cuisson du grain selon des processus stricts, mais également de peaufiner les différents mélanges, apportant saveur, goût et équilibre. A travers la cuisson du café, l’artisan s’occupe notamment de suivre de manière précise l’évolution du grain, en comprenant la courbe de torréfaction. N’oublions ainsi pas la précision que celui-ci doit apporter à la sortie du café, afin de refroidir le grain de manière rapide, sans perturber les arômes qu’il aura développé dans le tambour.

Préparation à la dégustation

Un maître-torréfacteur ne s’occupe pas uniquement de torréfier le café. Non seulement il s’engage à composer les plus beaux mélanges du grain afin de proposer un café équilibré, mais il s’engage également à préparer les grains à la dégustation dite expresso ou slow coffee, afin que nos experts puissent évaluer le goût final. Sans compter l’étape de la collerette, qui consiste à mesurer la valeur en couleur du café torréfié, pour enregistrer sa méthode de cuisson pour les prochaines torréfactions.

Son matériel indispensable

Pour devenir maître-torréfacteur, quelques matériels deviennent indispensables. On parlera premièrement du café, qui doit être de qualité supérieure afin de parler d’artisanat. Pour cuire ses grains au mieux, le maître s’équipe du meilleur torréfacteur de chez Probat, en 5, 25 ou 150 kg.

Un profil de torréfaction suivi de près

Le maître-torréfacteur saura différencier les différentes méthodes de torréfaction en fonction de la gamme torréfiée. On parlera notamment de l’assemblage, du Single Origin, du café biologique ou encore du café de spécialité, qui lui, se développe généreusement à travers une torréfaction claire, idéale pour les méthodes douces.

Découvrez toutes nos gammes, travaillées et peaufinées par les mains de notre torréfacteur à notre atelier de Genève, ici.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *