Le Coffea Liberica, une espèce « café » plus rare

Actualité café

Publié par Arnela le 24 novembre 2021
Partager

Le Coffea Liberica fait parties des trois espèces de café exploitées et connues à ce jour. Nous connaissons ainsi le Coffea Arabica, le Coffea Canephora (représenté par le Robusta) et donc le Coffea Liberica. Cette espèce est une espèce de plante dont la famille est les Rubiaceae, tout comme l’arabica ou le robusta. Il nous est originaire du Liberia, et son importance caféière est classée « secondaire » face à l’arabica et robusta, qui dominent actuellement les terroirs du café. Découvrons plus sur cette espèce peu exploitée, peu déterminée.

Le Coffea Liberica, spécifications

Cette espèce de café est un arbre qui sait se développer jusqu’à 9 mètres de haut. Il se différencie de l’arabica en raison de la taille et densité de ses cerises, qui sont quasiment deux fois plus grandes qu’à l’arabica. L’espèce Liberica est découverte et produit pour la première fois au cœur de l’Indonésie. Avant cette espèce, le pays produisait de l’arabica, qui aura été détruit à la suite de la maladie de la rouille et dont la reproduction avait été impossible. Si le Liberica y avait été introduit, c’est principalement pour sa forte résistance aux maladies du caféier.

La différence du Coffea Liberica

L’espèce Liberia ressemble au Robusta dans sa forme de culture et de pousse. On le retrouve notamment dans les terroirs de Java. Aujourd’hui, le Liberica est principalement cultivé au cœur des Philippines, à travers les provinces populaires de Batangas et Cavite.

Caractéristiques du caféier

Les feuilles du Liberica sont en disposition opposée avec une forme elliptique. Les contours y sont entiers, contrairement à l’arabica ou encore le robusta. Les feuilles du Liberica sont de couvert vert brillant au niveau de la face et sont extrêmement résistantes et coriaces. Bien que de nombreuses différences se visualisent entre le liberica et l’arabica, nous pouvons constater que les majeures caractéristiques florales, elles, restent sensiblement similaires. D’ailleurs, l’une des plus flagrantes différences de ces deux espèces restent la forme des feuilles ainsi que la taille des cerises de café.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *