Café du Mexique, un délice !

Actualité café

Publié par Arnela le 28 décembre 2021
Partager

En parlant du café du Mexique, on parlera tout simplement du café, qui est la seconde marchandise la plus échangée au monde après le pétrole ! D’ailleurs, le petit noir reste la boisson la plus consommée au monde après l’eau, on parlerait de plus de 2 millions de tasses bues chaque minute. Le petit grain a su prendre sa place, tout comme le cacao, devenant ainsi un produit alimentaire d’excellence. Il se cultive à plusieurs pays du Sud notamment en Amérique, Afrique et Asie, et se consomme majoritairement dans les pays industrialisés. Qu’en est-il alors du café du Mexique ? Découvrons un café mondial dont on parle peu.

Le café du Mexique, quelques chiffres

Saviez-vous que le Mexique est le deuxième plus grand producteur du grain en Amérique Centrale et du Nord ? D’ailleurs, le Mexique est également le 10e plus grand producteur de café au monde, représenté par près de 4 millions de sacs exportés chaque année. En chiffres plus précis, on parlera du Mexique comme représentant 2% de la production caféière mondiale. Cependant, le plus important à connaître sur le café mexicain reste ses hautes altitudes caféières, et l’importance accordée à une culture du grain biologique et respectueuse de l’environnement.

Le café du Mexique et son histoire

Quelle est l’histoire du café du Mexique ? Il s’agit d’un pays de l’Amérique du Nord partageant ainsi ses frontières avec les Etats-Unis, le Bélize et encore le Guatemala. L’économie mexicaine se repose sur la production pétrolière, industrielle et tertiaire. A l’échelle mondiale, le Mexique est populaire pour ses grandes quantités de production de café, sucre, maïs et quelques fruits comme l’orange ou le citron vert.

Le café du Mexique n’apparaîtra pas avant la fin du 18e siècle dans la région populaire Veracruz, encore exploitée pour la culture caféière. Les premières exploitations du café à Veracruz auront lieu en 1802, là où les caféiculteurs pourront produire environ 200 sacs à café. Plus les années défilent, plus l’importance du grain augmente en quantité, on parlera alors de près de 300 sacs.

Au Mexique, on y produit à 90% de l’arabica contre 10% de robusta. En effet, les hautes altitudes sont beaucoup plus propices à la culture d’un grain arabica. Les conditions climatiques favorisent la qualité, tout en misant sur une importance de la culture biologique et respectueuse de l’environnement. Quant aux régions les plus populaires pour le café, on parlera notamment de :

Chiapas

Oaxaca

Vera Cruz

Ces trois régions représentent le 90% des productions du grain au pays.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.