Comment contrôler la caféine au travail ?

Conseils d'experts

Nous le savons, le café est l’une des trois boissons les plus consommées au monde. Il faut également noter qu’il s’agit d’une boisson stimulante et énergisante. Le café est devenu un « indispensable » au travail au point où les collaborateurs ne peuvent plus se passer de la tasse.

Publié par Arnela le 23 mars 2018
Partager

Gardez votre nombre de café, mais diminuez.

Pour gérer la consommation de café au travail, nous avons la première solution : diminuer la quantité en tasse. Rien ne sert de diminuer le nombre de café par jour et par personne. Cela peut affecter la productivité et l’efficacité des collaborateurs car ces derniers ont leurs petites habitudes quotidiennes qu’il ne faut surtout pas toucher pour éviter un changement radical dans l’opérationnel. Nous savons que l’effet du café met une heure à être optimal et se brise 3 à 4 heures après. Ingurgitez un petit fond d’espresso (un demi) pour diminuer votre consommation.

Occupez-vous !

Bien qu’en ayant une tasse à café près de votre bureau vous permette d’accélérer la cadence et d’augmenter votre productivité, il vous suffit d’améliorer vos occupations pour profiter des effets positifs de la caféine. En effet, moments de perturbation moins flagrants, mémoire plus efficace. Donc, adaptez vos cafés avec les projets que vous faites !

Appréciation du décaféiné

« Dégueulasse », « Je ne goûterai jamais ça ! », « Beurk ! », voilà ce que l’on entend au sujet des cafés décaféinés. Cependant, osez nos produits déca et comparez. Un mocca standard et un mocca lavé de sa caféine aura le même goût. La seule différence ? L’un stimulera, l’autre non. Dans l’après-midi, proposez du décaféiné à l’équipe. Cela permet à tous d’éviter des produits stimulants dans l’après-midi ! Le décaféiné est une méthode d’extraction de la molécule de café se trouvant dans les grains. Par solvants, eau ou CO2, des producteurs de café ont du savoir-faire ! A noter que les produits sans caféine possèdent des antioxydants protecteurs de votre organisme et pourrait éventuellement vous aider à lutter contre certains problèmes de santé tels que le diabète ou autres.

Savoir changer, ou dire non…

Pour une question de stimulation, il faut savoir varier les produits bus. Si vous optez, durant l’après-midi bien-sûr pour du thé vert ou thé à la camomille, vous vous sauvez le sommeil qui viendra plus tard. En effet, ces derniers sont considérés comme des boissons relaxantes. Si le thé n’est pas fait pour vous, il suffit de dire non à la caféine et de se planifier des heures de dégustation. Essayez ! ça marche.



Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *